Marche consciente

Pendant le confinement…

En ces temps bien particuliers, il est important, plus que jamais, d’être présent à soi-même et de vivre pleinement l’instant présent. Il existe une multitude d’exercices pour tendre vers cette conscience de soi. Je vous propose aujourd’hui d’expérimenter la marche consciente…

Cet exercice vous aidera à vivre pleinement l’instant présent, espace dans lequel, il n’y a pas de souci, d’angoisse, de souffrance, de pensées négatives, de sensations désagréables… Dans l’instant présent, vous ne pensez pas aux difficultés du passé ou aux angoisses du futur. Dans l’instant présent, vous pouvez ressentir le bien-être et vous trouvez de nouveau disponible pour vous et pour les autres.

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’effectuer une marche en silence et de porter son attention sur un objet de concentration.
L’objet de concentration peut-être la marche en elle-même.

Comment s’y prendre ?

Fermez les yeux.
Respirez profondément.
Prenez conscience de votre respiration.
Prenez contact avec vous-même.
Puis, lorsque vous vous sentez apaisé et concentré, prenez contact avec le sol.
Observez l’appui de vos pieds sur le sol.
Puis, lentement, mettez-vous en mouvement.
Soyez conscient de l’action que vous êtes en train de réaliser.
A chaque pas, observez comment le pied se pose sur le talon, se soulève, se déroule…
Observez comment s’effectue le transfert du poids du corps d’un pied sur l’autre.
Que vous soyez pieds nus ou en chaussures, soyez conscient du contact de vos pieds avec le sol : les différences de matière, d’aspérité, de chaleur, de composition du sol…
Puis, observez comment l’autre pied prend le relais : se pose sur le talon, se déroule, se soulève…
Et recommencez ainsi avec chaque nouvelle foulée.
Essayez de ne pas vous laisser envahir par les pensées. Dès que vous réalisez que votre esprit s’échappe de la conscience de la marche, revenez à la concentration du mouvement de vos pieds. Gentiment. Tranquillement. Avec douceur et bienveillance vis-à-vis de vous-même. Petit à petit, vous vous rendrez compte qu’il est de plus en plus facile de rester concentré sur votre objectif.

Ou pratiquer ?

Idéalement, la nature aide à se concentrer et se ressourcer. Mais selon son lieu de vie ou les aléas de la vie, il est important de faire preuve de créativité et d’adaptation.
La marche consciente peut se pratiquer partout !
En faisant son « déplacement de première nécessité » ou son « déplacement bref, à proximité du domicile, lié à l’activité physique individuelle » (avec son attestation de déplacement dérogatoire signée, bien sûre 😉!)
Mais aussi dans sur son balcon, dans son salon (dans ce cas, expérimentez les différentes surfaces de votre lieu de vie : carrelage, parquet, moquette, objets qui traînent sur le sol, surface à l’ombre ou chauffée par le soleil…)

A vous maintenant…
Prenez bien soin de vous et de vos proches.
Isabelle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s